RSS
 

81% de français trouvent que réserver un weekend est compliqué

09 May

architecture-1850676_960_720

Nous connaissons tous la vie à Paris. Entre la routine et les pressions d’un quotidien fort stressant, passer un petit weekend pour décompresser est le rêve de tous ceux qui se disent être parisiens. Réserver n’est pourtant jamais facile. Pourquoi donc ?

Mauvaise gérance, trop de publicité ?

D’après un sondage fait à partir des forums de discussions en ligne, la réservation n’est jamais la plupart du temps conforme à celle que l’on a effectuée et à quoi l’on s’y attendait. La procédure de réservation en elle-même qui est une toute autre histoire fait plaindre plus d’un.

Qu’elle soit faite à l’avance, une procédure qui, d’après une récente étude, est faite par 24% des Français, ou au dernier moment par 13%, la réservation pour un weekend connait toujours un hic… Entre les établissements qui nous demandent d’attendre qu’une chambre se libère, les différentes procédures de confirmation et de rappel, les offres proposées trop exagérées par les publicités, le service qui laisse à désirer. On s’y attend toujours à une mauvaise surprise.

Belle arnaque ?

Une des tendances de ces dernières années, par exemple, l’innovation « Smartbox », qui est un coffret qui propose et offre des petits escapades fait débat sur la toile. Les offres proposées sont très attrayantes faisant succomber les acheteurs. Ces offres ont été négociées au préalable par Smartbox avec un hôtel ou un établissement partenaire. Ainsi, une nuitée à 120Euros peut être réduite à 90Euros avec un forfait smartbox.
C’est lors de la réservation à l’hôtel sous présentation d’un forfait, cependant, que tout se corse. L’on peine à appeler mais les hôtels se disent tous complets ou cherchent d’autres excuses pour refuser.

Trop de favoritisme ?

Il existe des hôtels dans de grandes villes très prisées des hommes d’affaires qui n’acceptent que la réservation de ces derniers qui sont des habitués et peuvent rester plus d’un weekend. Quand il s’agit de réservation, il y a favoritisme sans le vouloir car les hôteliers pensent davantage surtout à leurs profits.

Ne pas pouvoir partir faute de réservation ajoute un poids de plus au stress que les parisiens font déjà face quotidiennement. Les sondages ont permis d’estimer à 81%, soit la majorité des Parisiens, l’effectif de ceux qui répondent que réserver une petite escapade est compliquée.

Partagez ce voyage avec vos amis
PMV - Dernières Minutes - 468 x 60
 

Posté dans Non-classé